COOKIES ON MARKEM-IMAJE WEBSITE

To give you a better experience, we use cookies on our site. If you continue without changing your settings, we will assume you agree to receive all cookies on the Markem-Imaje websites.
If you want to know more about cookies and/or change your settings click on the "find out more" link.

To find out more information about cookies and how they're used on the Markem-Imaje website, visit our privacy policy page.

Extrusion

MI-Scope
le magazine de l'extrusion

témoignage témoignage

Buxoplas Manufacturing :
l’excellence pour l’extrusion

Situé au cœur du très touristique Peak district, dans le nord de l’Angleterre, la société Buxoplas Manufacturing est spécialisée dans l’extrusion de thermoplastiques de haute qualité depuis 45 ans. Ses clients appartiennent aussi bien à l’automobile qu’à l’industrie, l’horticulture, la boisson, la construction ou les équipements publics.

Partager cet article

MARCHÉ / EXPERTISE

Des besoins identifiés, un secteur exigeant

Trois questions à Pascal Vergniaud, chef de produit

Flexibilité, adaptabilité, rapidité… Les exigences de marquage des professionnels de l’extrusion se font de plus en plus fortes à mesure que les technologies évoluent. Pascal Vergniaud, chef produit Markem-Imaje, nous dresse un portrait du secteur.

Qu’est-ce qui différencie les exigences de marquage des professionnels de l’extrusion de celles des autres secteurs ?
Pascal Vergniaud : Sans doute la flexibilité. Le secteur de l’extrusion recouvre en réalité plusieurs productions : principalement celle des fils et des câbles, mais aussi celle des tubes (pour l’acheminement des liquides, du gaz, de l’électricité…) et des profilés, en PVC par exemple. Le secteur est donc très vaste et les clients variés. Leurs besoins étant propres à leurs activités, nos réponses doivent être adaptées à chacun. Par exemple, chaque équipementier ou constructeur automobile a des demandes de marquage différentes (caractéristiques électriques, normes, marquage métrique, logo, etc.). Les messages sont plus riches et plus longs que dans l’agroalimentaire.

Comment ces demandent évoluent-elles ?

P. V. : On nous demande de plus en plus de personnaliser les messages qui deviennent de plus en plus complexes : présence de logos, nombre et taille des caractères, données variables... On constate aussi une exigence toujours plus grande dans la précision de placement des marquages. Nous devons garantir un marquage lisible quel que soit le diamètre du support… de moins de 1 mm pour la fibre optique à plus de 10 cm pour le transport de l’énergie et des liquides ! L’encre utilisée doit adhérer à tous les supports et assurer un marquage durable, notamment pour les câbles enterrés ou ceux exposés à des environnements difficiles. Les produits sont de différentes couleurs : pour garantir le contraste et la lisibilité, il faut pouvoir imprimer non seulement en noir ou en blanc, mais aussi en bleu ou jaune par exemple. A noter également que les fabricants sont souvent amenés à produire à la demande des petites et moyennes séries. En bref, les cas de figures sont extrêmement divers !

Quid de la vitesse d’impression ?
P. V. : Plus le câble est fin, plus la vitesse de fabrication est élevée. Par exemple, la fibre optique est produite à des vitesses très élevées allant de 800 à plus de 1 000 m/min. contre 100 à 400 m/min. en moyenne pour un câble standard. On voit donc bien que les fabricants doivent disposer de la plus grande souplesse possible avec leurs systèmes de marquage. Cette souplesse, ils peuvent la trouver tout à fait dans la technologie jet d’encre.

Partager cet article

PRODUIT / 9232 E

9232 E : satisfaire aux multiples exigences du secteur de l’extrusion

Partager cet article

GROUPE / DISTINCTION

Markem-Imaje UK primé pour sa relation client

Markem-Imaje a été distingué par le trophée « Excellence in Customer Service » pour la qualité de ses prestations de service client lors de la remise des Awards PPMA (Processing & Packaging Machinery Association). La cérémonie s’est déroulée le 4 juin 2013 dans les locaux du National Motorcycle Museum, à Birmingham (Royaume-Uni) en présence de 400 industriels britanniques, réunis pour célébrer les performances de l'industrie manufacturière nationale. Un jury indépendant, constitué de spécialistes du secteur du conditionnement, a décerné à Markem-Imaje UK le trophée du meilleur service client, distinguant ainsi sa capacité exceptionnelle de fidélisation. « Nous sommes très satisfaits d'avoir reçu un prix aussi prestigieux, se réjouit Martin Bailey, directeur général des activités au Royaume-Uni. Notre équipe est en permanence à l'écoute des réactions des clients. Pour une parfaite maîtrise de notre offre de services, nous avons mis en place un ensemble d'indicateurs clés de performance, conçus pour surveiller notre capacité à répondre aux demandes des clients et à assurer leur satisfaction. Nous sommes particulièrement fiers d'être considérés comme un leader mondial capable d'intervenir au niveau local. »
 

Partager cet article

GROUPE / PARTENARIAT

Markem-Imaje et Applied DNA : un rapprochement innovant

Désireuse de proposer à ses clients les dernières technologies, Markem-Imaje Corp. a signé un rapprochement avec la société américaine Applied DNA Sciences Inc. (APDN), fournisseur de technologies anti-contrefaçon et de solutions d’authentification de produits à base d’ADN végétal. Avec ce contrat, APDN peut désormais revendre les encres Markem-Imaje en y incorporant un marqueur breveté SigNature® DNA unique à chaque client. Ces encres sont principalement destinées aux fournisseurs de composants électroniques de l’Agence Logistique de Défense des États-Unis (DLA) qui approvisionne l’armée américaine. Selon Christophe Lopez, vice-président marketing et ventes du groupe Markem-Imaje, le rapprochement  avec APDN a pour objectif non seulement de diffuser ces encres, mais aussi d’étendre l’offre en développant de nouvelles encres Markem-Imaje incorporant cette technologie innovante. « Cette dernière apporte à nos clients la capacité sans équivalent d’assurer la protection des produits et des chaînes logistiques », indique-t-il..

Partager cet article

Haut de page